PROGRAMMES & COACHING EBOOK BLOG ESPACE MEMBRE ESPACE DÉCOUVERTE ME CONNECTER

Bien dans sa peau, à tous les niveaux !

Bien dans sa peau. En voilà une expression qui veut tout dire. Et si on prenait le temps de s'arrêter dessus, de la considérer comme une enveloppe ? Celle qui nous protège, qui accueille ce que l’on mange et boit, qui stocke ou rejette ce qu’on lui donne…
Ce mois-ci, je vous propose de parler de la peau… à tous les niveaux ! Idées reçues et erreurs fréquentes sur le poids, décryptage de la cellulite, zoom sur la clean beauty, c’est parti pour une grosse dose d’amour de soi !

Bien dans sa peau… et dans son poids

Je tiens à commencer cet article par une chasse aux idées fausses et aux erreurs types qui me reviennent souvent aux oreilles (et qui m'irritent au plus haut point). L’industrie du régime est forte en termes de marketing. Et pour retrouver un état d’esprit sain, il faut extraire les pensées limitantes qu’elle impose à notre esprit. L'état d'esprit justement c'est pour moi la base pour être VRAIMENT bien avec soi, et ce, sur le long terme ! Alors voici mes 5 astuces pour initier ce cheminement :

Stop à l’obsession des calories !

Compter ses calories, c’est tentant. Et je le comprends ! Ça alimente une sensation de contrôle rassurante… mais tout aussi nocive. Car il existe une différence abyssale entre le nombre de calories indiquées et les qualités nutritionnelles contenues dans les aliments. 500 calories chez Mc Do n'est pas équivalent nutritionnellement à 500 calories d'une assiette de quinoa avec des légumes cuisinée maison ! La différence se fera sur ce que votre corps sera capable d'en tirer pour se nourrir et apporter de l'énergie à toutes vos cellules versus stocker des graisses à cause d'un pic de glucose et se déminéraliser en mettant à mal son microbiote pour tenter tant bien que mal de digérer des aliments tellement transformés qu'indigeste pour l'organisme. Oui certains aliments sont riches en calories mais ils peuvent être très sains, à l’image de la banane et de l'avocat qui sont bourrés de fibres et appartiennent à la catégorie des super aliments. Alors si vous êtes dans un objectif de santé et bien-être oubliez votre calculatrice, prêtez attention aux besoins de votre corps, à la qualité de vos aliments et faite lui du bien avec de l'énergie (soit des calories) saine.

Adieu les régimes restrictifs

À chaque personne, son métabolisme de base, c’est-à-dire ses propres besoins pour que son corps fonctionne correctement. Si une femme dont le métabolisme initial est de 1 500 kcal par jour réduit ses apports à 1 200 kcal, elle perdra du poids. En théorie oui, enfin tout du moins au début ! Quand le corps reçoit moins d’énergie, il s’adapte. Il diminue son métabolisme pour avoir besoin de MOINS en réduisant ses besoins en carburant, souvent en perdant de la masse musculaire d'ailleurs... Et c’est le début de l’enfer : on se remet à manger autant qu'avant mais on prends du poids et le corps devient plus gras et surtout moins ferme : effet yoyo, frustration, mal-être… bref tout ce que l’on veut éviter.

La balance ? Au placard !

Gardez en tête que votre poids ne reflète PAS ce que vous avez ingurgité la veille ! Au contraire, c’est un indicateur totalement biaisé. Parce que le poids varie d’une période à une autre (en fonction de votre cycle, de votre transit et des fluides qui circulent dans votre corps). En ajoutant que la masse graisseuse occupe bien plus de place (en terme de volume) que la masse musculaire qui, elle, pèse lourd et représente bien moins de volume. En augmentant sa masse musculaire, le corps se tonifie et la taille s’affine. Mais le chiffre indiqué sur la balance, lui, ne diminue pas voir augmente ! Alors pose toi cette question : est ce que tu préfères faire 1 tailles de moins et ne pas perdre 1 gramme ou perdre 2 kilos mais te sentir flasque et ballonnée dans tes vêtements ?

Non à l'illusion des recettes miracles !

Sur le long terme ce qui fonctionnera c'est d'avoir de bonnes habitudes, les régimes à la mode peuvent fonctionner quelques semaines mais si votre état d'esprit reste dans un mode de frustration et que vous ne prenez pas le temps de comprendre les réels besoins de votre corps, vous risquez de tourner en rond et de recommencer encore et toujours des régimes ! Rappelez vous que c'est la quantité qui fait le poison, alors ne vous interdisez rien et soyez vigilants sur les aliments à éviter au quotidien pour les gardez dans des contextes festifs ou à l'occasion. On évitera donc :
- Les jus de fruits car pressés, les fruits sont dénués de leurs fibres et l'absorption des sucres est trop rapide, préférez manger vos fruits au lieu de les boires.
- Les smoothies aux fruits car même s'ils contiennent davantage de fibres elles sont mixées. Mon conseil est de toujours faire en sorte d'avoir des proteines naturelles et des lipides (graisses) dans votre smoothie : beurre d'amande, poudre de chanvre, noix, graines de lin, avocat... en bref attention à ne pas mettre que des fruits !
- Les poudres protéinées transformées car même si elles sont satiogènes sur le moment elles affaiblissent le microbiote à la digestion et nécessitent pour être prise régulièrement une alimentation très riche en végétaux et probiotique pour contre balancé les effets qu'elles auront sur l'organisme. Privilégiez les protéines contenues naturellement dans des aliments VRAI.
- Les plats tout préparés, je ne sais pas si je dois revenir sur l'importance de manger VRAI et cuisiner MAISON car aussi simple que cela soit : c'est la BASE. Ouvrez vos placard et lisez la liste des ingrédients que contiennent vos aliments prêt à consommer. Combien il y a t'il d'ingrédients inscris ? Combien d'entre eux sont de vrai ingrédients ? Quel est le pourcentage d'aliment réellement nutritif ?

Petit indice : moins il y a de calories pire c'est alors prenez le temps de cuisiner, vous gagnerez en énergie et vous ne perdrez pas ce temps à essayer de perdre du poids. Manger davantage d’aliments bruts car ils sont tellement plus sains, et n'oubliez pas que votre corps a besoin d'énergie donc les calories de sont pas vos ennemis !

Pas de cardio à gogo

5ème et dernier point : le cardio n'est pas la clef pour perdre du gras. Si les activités type cardio entraînent une dépense calorique extrêmement haute sur le moment, cette pratique intense montre des limites. Car les calories brûlées sont majoritairement des glucides en circuit. Ça veut dire que vous ne prenez pas dans vos stocks de graisses mais cette énergie provient majoritairement de vos muscles. Dès que vous mangerez, ces réserves seront re-rempli ! Faites du cardio si vous aimez ça mais pas pour "perdre du gras", misez plutôt sur le renforcement musculaire et les pratique d'endurance pour booster votre métabolisme et perdre du gras sur le long terme.

Fermement bien dans sa peau : zoom sur la cellulite

Elle est commune chez les femmes, et pourtant, je sais à quel point elle nous complexe et nous empêche de nous sentir bien dans notre peau (au sens propre !). Il est tout à fait normal et commun d’avoir de la cellulite… Cela est tout autant une histoire de circulation sanguine que de stockage des graisses et le système hormonal y joue aussi son rôle. Prenons le temps de la décrypter ?

Le trio de cellulite : aqueuse, adipeuse et fibreuse

Sachez tout d’abord qu’on dénombre trois typologies de cellulite, aux causes et aux effets bien distincts :
- La cellulite adipeuse, liée aux graisses mal assimilées donc stockées.
- La cellulite aqueuse, relative à la rétention d’eau, souvent soutenue par des intolérances alimentaires, nos hormones, ou encore une mauvaise circulation sanguine. C’est celle qui nous donne la sensation d’être gonflée.
- La cellulite fibreuse, qui correspond à un durcissement du collagène dans les tissus. Bien installée, elle est difficile à déloger, et peut devenir douloureuse au toucher.

Voici quelques conseils pratiques pour l'atténuer :

Boire et manger : la base 

En plus d’être mauvaise pour la santé, une mauvaise alimentation joue un rôle sur l'apparition de la cellulite de type adipeuse et graisseuse ! Et vous aurez compris que l’eau a un impact prédominant sur le développement de la cellulite aqueuse.

Consommer trop d’aliments riches en glucides et pauvres en fibres entraîne un pic de glycémie, qui lui, génère à son tour un pic d’insuline. Et l’insuline, hormone de stockage, favorise le stockage des graisses. C'est pourquoi il est essentiel de privilégier les fibres autant que les bonnes graisses !
Méfiez-vous surtout des petits déjeuners très (trop !) riches en glucides, faites plutôt le plein de lipides et de protéines pour commencer la journée du bon pied. Notez aussi que l’absorption de sel favorise la rétention d’eau, autre grande amie de la cellulite.

Boire de l’eau, c’est le réflexe numéro 1 pour rester en bonne santé ET pour dégonfler ! Le mieux, c’est de la consommer seule et sans saveur. Je vous conseille également de boire en dehors des repas (pour simplifier la digestion), plutôt tout au long de la journée. Votre organisme l'assimilera au fur et à mesure, et vous aurez moins l’impression d’être une vessie ambulante !
Gardez aussi en tête qu’aussi étonnant que ça puisse paraître, les diurétiques, à l’image du thé et du café, ont un effet déshydratant. Si vous ne consommez pas suffisamment d'eau ils risquent d'entraîner de la rétention d’eau, ils invitent ballonnements et autres problèmes digestifs. Ils produisent donc l’effet inverse de celui initialement recherché !
Vous n’êtes pas fan d’eau ? Je vous promet que cela va changer, challengez vous quelques jours et les effets seront tellement bénéfiques que vous allez vite prendre du plaisir à boire (si si, promis !)

L'apprentissage de l'automassage 

En plus de faire du bien au corps, l’automassage apaise l’esprit ! Un 2 en 1 que je vous recommande régulièrement pour prendre soin de vous, du cuir chevelu aux orteils.

Intégrez cette pratique à votre routine comme un cadeau à vous-même, une dizaine de minutes chaque jour. Surtout, ciblez bien les zones avec la cellulite.

Les alternatives sont nombreuses, tout comme les accessoires : à vous de tester et de choisir entre les bâtons (si vous n’en avez pas, un rouleau à pâtisserie fera l’affaire !), les balles de massage, les rouleaux ou encore les masseurs à picots. Les gants à friction, eux, sont top pour activer la rétention d’eau !

En revanche, je ne vous recommande pas les ventouses électriques : leur action est trop brutale, c’est bien mieux de privilégier des massages plus doux au quotidien.
Quant à l'efficacité de la crème anti-cellulite, je reste sceptique... je suis convaincue que c'est le fait de masser qui fonctionne.

 

La peau comme barrière grâce à la clean beauty

Saviez-vous que la peau était l’organe le plus lourd et volumineux du corps humain ? Elle équivaut à environ 15% du poids de notre corps et elle joue un rôle à plusieurs niveaux :
- le toucher, grâce à ses multiples terminaisons nerveuses
- garder un bon équilibre de température en la régulant
- faire face aux agressions extérieures grâce à son rôle immunitaire
- protéger du soleil et des chocs 
- synthétiser de la vitamine D, avec un impact direct sur les hormones
- assurer le stockage énergétique
- cicatriser, en déployant une intelligence puissante dans le processus de réparation.

Et oui, tout ça à la fois ! Vous imaginez ?

La peau est multi potentielle, et c’est bien pour ça qu’il faut en prendre soin en mangeant sain et diversifié, en buvant beaucoup et en pratiquant une activité physique variée. Sans oublier d’y appliquer des cosmétiques de qualité pour la préserver !
Avez-vous déjà pris le temps de réfléchir à ce que vous déposiez sur votre peau ?
- gel douche, résidus de shampooing 
- vêtements, lessive
- agents hydratatants, sérum, crème de jour ou de nuit
- maquillage : crème teintée/fond de teint, poudre, blush... (sans oublier le démaquillage (démaquillant, eau micellaire et/ou lotion, etc).

Et chaque jour, c’est reparti pour un tour ! Est ce que vous avez déjà lu ce que contenait réellement tout ces produits que l'on s'applique quotidiennement ? Si les matières premières ne sont pas saines, imaginez le cocktail explosif et nocif pour votre peau…
Je vous invite vraiment à réfléchir à l’impact des produits que vous faites boire à votre peau. Bien sûr, l'idée n'est pas de devenir extrême à tout analyser mais j'ai envie de vous inviter à prendre conscience que chaque geste, même minime, a un impact direct sur la santé de notre peau (ce qui représente déjà 15 % de notre enveloppe corporelle, je vous le rappelle !). La prochaine fois que vous achetez un de ces produits essayez de prendre le temps de bien le choisir.

 

J'espère que cet article vous aura apportez quelques astuces et fait prendre conscience de ce qui pour moi se cache derrière "être bien dans sa peau", maintenant à vous de trouver VOTRE équilibre pour vous sentir bien dans VOTRE peau ! Et si vous souhaitez mettre en place ce cercle vertueux ?

Sachez que, pendant l'été, je vous propose un challenge 30 jours pour prendre soin de vous ! Pour y participer, rendez-vous ici, l'espace en ligne que j'ai créé pour toutes les femmes qui souhaitent optimiser leur bien-être à tous les niveaux. 

Close

Abonne-toi à ma Newsletter !

Tu recevras mes conseils, mes publications et l'accès à mes programmes en avant première...